Le Site Atelier

 

Plan du site

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.55.15

Historique

Dés le XVIIéme siècle germa l’idée de créer un canal de navigation qui relierait le Rhône et la Ville de Marseille. Afin de compléter ce canal, il a fallu creuser un tunnel traversant la chaîne de l’Estaque.

Les travaux commencèrent en 1911 et furent achevés en 1926.

Le 16 juin 1963, un effondrement se produisit sur 200 mètres de longueur. Le tunnel est depuis lors fermé à tout trafic.

Avec le développement des ports de Lavera et de Fos, son utilité devint obsolète et aucun travaux ne fut entrepris pour le remettre en état.

Tunnel du Rove – Wikipédia

Caractéristiques

Le tunnel mesure 7 120 mètres de long, 22 mètres de large pour une hauteur de 15 mètres et une profondeur de 4 mètres (soit 11 mètres de hauteur sous la clé de voute). L’effondrement a eu lieu à environ 1,5 km de l’entée Nord du tunnel et depuis cette entrée jusqu’au pont du Jaï, il y a environ 7,5 km d’un canal dont la largueur varie entre 18 et 70 mètres, avec une profondeur moyenne de plus de 3 mètres, soit un volume d’eau supérieur à 1,2 million de mètres cubes…..

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.49.42

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.50.10

Conditions climatiques

Les côtes du golfe du Lion sont exposées à des vents transportant de l’air nord-atlantique ou de l’air polaire, mais la température des eaux de surface ne descend guère en-dessous 12°C sur le littoral, au plus fort de l’hiver. Avant même de refroidir les eaux littorales, les vents les repoussent au large et elles sont remplacées par des eaux plus tièdes, par upwelling. Cet effet compensateur ne joue guère dans les lagunes, même celles qui communiquent avec la mer. Pendant les mois d’hiver, avec des températures moyennes de l’air similaire, les températures moyennes de l’eau de l’étang sont très inférieures à celles de la rade de Marseille et atteignent des valeurs quasiment polaires.

Capture d_écran 2018-04-10 à 20.31.14

On retrouve des valeurs similaires dans le Tunnel et le canal:

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.51.06

Projet en cours

Afin d’améliorer la qualité de l’eau dans l’Etang de Berre, un projet visant à la  réouverture du tunnel à la courantologie est en cours. Le contrat de l’Etang de Berre signé le 18 décembre 2014 en fait une priorité. En 2016, son coût a été estimé entre 13 et 21 millions €, pour des débits respectifs de 4 à 10 mètres cubes par secondes.

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.52.17

Ce projet aurait également pour conséquence un nettoyage à l’eau de mer de la section nord du tunnel et du canal jusqu’au pont du Jaï, mais aussi un effet thalassothermique, parfait pour les Grands Dauphins:

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.54.25

Adaptation au projet DELPHINOROVE

Afin d’empêcher les dauphins, non accompagnés, de sortir du canal vers l’Etang de Berre, la seule modification nécéssaire au projet DELPHINOROVE serait l’installation d’une réplique de la grande bourdigue de Martigues, proche du pont du Jaï.

Capture d_écran 2018-04-03 à 15.55.48

Elle arrêterait les dauphins dans un sens, piègerait les poissons dans l’autre, et laisserait passer les bateaux.

Capture d_écran 2018-04-10 à 20.22.10